Kathmandu | Nepal

5 incontournables à Kathmandu

Kathmandu a beau être la capitale et la ville la plus peuplée du Népal, on en fait vite le tour. Kathmandu se vit mais ne se visite pas. En revanche, si vous êtes en chemin pour aller faire un trek à Pokhara, vous ne pourrez manquer d’y passer quelques jours dont voici 5 incontournables.

Bhaktapur – la cité médiévale 

A seulement 10 kms de Kathmandu, Bhaktapur vaut d’y passer une journée ou une après-midi. Suite au séisme de 2015, Bhaktapur est sans conteste la ville qui a été la plus endommagée et a subi le plus de pertes, tant en termes de vies humaines que d’un point de vue culturel.

Bhaktapur | Nepal

La ville fut fondée par le roi Ananda Deva Malla au XIIe siècle. Initialement, elle aurait été édifiée selon un plan en forme de conque, et sous le nom de Khwopa, pour devenir la capitale des râjas Malla qui succédèrent à la dynastie des Thâkurî. Carte plus vraisemblable, celle d’un mandala où la cité est incluse dans un « triangle magique » formé par trois temples de Ganesh à l’extérieur de la ville. Ce triangle est censé la protéger symboliquement. Jusqu’au XVIe siècle, Bhaktapur a dominé politiquement et économiquement tout le Népal. Elle a maintenu cette position jusqu’à la conquête gorkha en 1769. Depuis ce temps, Bhaktapur a toujours constitué un monde à part, avec une autarcie économique mais aussi une féroce indépendance.

Bhaktapur | Nepal

Bhaktapur | Nepal

A ne pas manquer en déambulant dans cette cité médiévale: visiter The Peacok Society et goûter un yaourt local sur l’un des rooftops de Durbar Square.

Bhaktapur | Nepal  Bhaktapur | Nepal | Peacock Society

Bodnath – mon coup de coeur

On compte une trentaine de monastères à Kathmandu dont la majorité est tibétaine. Le grand stupa de Bodnath a 100 m de circonférence et c’est l’un des plus grands du Népal. Le stupa est au milieu d’une place (touristique, je vous l’accorde) aux maisons joliment colorées. Tout comme à Bakhtapur, un stop sur l’un des rooftops pour admirer la vue « d’en haut » est un incontournable.

Swayambunath ou plus communément appelé « Monkey Temple » 

Comme son nom l’indique, oui, il est évident que vous allez croiser une famille élargie de singes… Mais ce n’est pas qui importe de prime abord. Peut-être parce que ce fut le premier temple que je visitais à Kathmandu, ce qui m’a subjuguée, ce sont ces milliers de drapeaux tibétains colorés visibles de n’importe quel endroit du temple. Swayambhunath est un des plus anciens et le plus saint des sites bouddhistes de Katmandou. Il est situé sur une colline à l’ouest de Katmandou.

Drapeaux tibétains | Nepal

Saviez-vous que… ? Moi, non. Les yeux de Bouddha sur les temples, ce n’est ni un regard triste, ni joyeux, ni sévère. Ce n’est pas le regard qui juge ou qui exprime. C’est le regard qui voit, qui sait tout. Il évoque la présence céleste et affirme son implication dans la vie quotidienne. En guise de nez, le chiffre « un » népalais qui ressemble à un point d’interrogation évoque le caractère unique de Bouddha.

Monkey Temple | Kathmandu | NepalMonkey Temple | Kathmandu | Nepal

Thamel – l’inévitable

Kathmandu | NepalImpossible, en tant que touriste, que vous ne finissiez pas votre journée (et/ ou vos soirées) dans le quartier animé de Thamel. Probable aussi que vous y passiez une ou plusieurs nuits. Durbar Square n’est qu’à quelques centaines de mètres de ce quartier touristique, tout comme le jardin des rêves. J’y ai passé mes week-ends et je vous recommande vivement un cours de yoga ou spa au Mandala Yoga Studio & Spa (Yoga Flow pour le meilleur des professeurs), un dîner à l’Electric Pagoda, au Demalia Garden Cafe ou au Thamel Momo Hut (meilleur endroit pour déguster la spécialité locale) et un verre au Hole in the Wall. Pour dormir, l’Oasis Himalayan Hotel pour le meilleur rapport qualité/prix et la gentillesse du patron. Mais si vous souhaitez vivre la vie népalaise de l’intérieur, je vous recommande sans hésitation cette guesthouse Aamako Sapana. Cette famille dans laquelle je suis restée plusieurs jours est sans conteste la meilleure expérience humaine et « locale » qu’il m’a été donné de vivre ces derniers mois: une très belle rencontre et vous en apprendrez énormément sur les coutumes locales.

Nagarkot sous la brume 

Passer une nuit à Nagarkot part d’un coup de tête entre amis pour tenter d’apercevoir au loin et au lever du soleil le sommet du Mont Everest. Sans en avoir apprécié la beauté pour cause de mauvais temps, je vous recommande tout de même ce petit village en hauteur qui est, le temps d’un week-end, très apprécié des touristes et des locaux.

Nagarkot | Nepal

En revanche, prenez votre mal en patience car Nagarkot a beau n’être qu’à 33 km de Kathmandu, il vous faudra pas moins de 2 bus et 4 h de transport pour y arriver. Une nuit sur place devient essentiel.

Nagarkot | Nepal

Tags: