Road Trip | Namibie | Afrique

5 jours de road trip en Namibie

Je n’avais pas particulièrement d’appétence pour la Namibie mais Max avait insisté pour que cette destination fasse partie de la longue liste d’endroits à visiter alors que nous séjournions 3 mois en Afrique du Sud. Je m’y suis résignée et j’ai bien fait. La Namibie est l’un des plus beaux pays qu’il m’ait été donné de visiter.

La Namibie est une ancienne colonie allemande devenue indépendante en 1990. En chiffres, c’est 2,1 millions d’habitants pour 842.000 km2 , soit la densité la plus faible d’Afrique et la deuxième au monde après la Mongolie. Située entre l’Angola, l’Afrique Sud, le Bostwana et la côte atlantique, il y a milles et un paysages à découvrir.

Road Trip | Namibie | Afrique

Les immanquables en Namibie:

 

  • Choisir une voiture qui tient la route (et les centaines de kms à parcourir) : ce site et celui-ci offrent les meilleurs tarifs du marché
  • Favoriser le camping : qui peut être une belle aventure et surtout moins onéreuse
  • Prévoir des vêtements chauds parce que la nuit, il fait froid et de bonnes chaussures de marche
  • Anticiper sur ses courses au supermarché : seules les grandes villes vont permettront de vous ravitailler et oublier les restaurants qui ne sont que peu nombreux en-dehors des sites touristiques
  • Admirer les étoiles : qui dit pays désertique, dit aussi peu de pollutions et la Namibie est probablement l’un des pays où les étoiles sont les plus visibles

J’avais personnellement une idée assez vague de ce que pouvait offrir la Namibie mais je m’attendais globalement à un pays assez hostile tant par l’aridité des paysages que par ses habitants. On tombe dans le cliché, je le reconnais. Jusqu’à ce que je commence à m’y intéresser sérieusement afin de pouvoir organiser ce road trip de 5 jours en amoureux. Cinq jours c’est le temps que nous y avons passé mais la motié du temps nécessaire pour en apprécier toute la beauté.

Si vous prenez une carte du pays et que vous indiquer les « must-sees » que vous aurez préalablement choisi en fonction de vos envies, vous réaliserez très vite qu’il y a entre un point A et un point B près de 700km. Non pas des autoroutes mais de simples routes rocailleuses. Parmi les endroits mythiques, il y a successivement : la Skeleton Coast, Deavlei, Dune 45, Etosha Park, Fish River Canyon, Cape Cross, le désert de Kalahari et Kolmanskop. On a dû faire des choix.

Sossusvlei et le paysage lunaire de la Deadvlei

Après avoir atterri à Windhoek, capitale de la Namibie, nous avons directement commencé notre itinéraire direction Sossuvlei et la Deadvlei. En chemin, arrêtez-vous à mi-chemin dans le « village » de Solitaire qui comme son nom l’indique, ne possède rien si ce n’est une station service et des carcasses de voitures abandonnées. Lieu instagrammable 🙂
Solitaire | Namibie | Afrique
Après ce stop de 10 min – il n’en faut pas plus pour visiter du « rien », il nous restait encore 3h de route avant d’atteindre notre prochain camp de base: Sossusvlei. Sossusvlei, c’est le point de départ touristique de ceux qui souhaitent visiter la Deadvlei et la Dune 45 (parmi d’autres merveilles de la nature). Sossusvlei consiste en trois hôtels et deux campings – un choix limité me direz-vous et pour cause, l’ensemble est rapidement booké et vous ne trouverez pas d’autres points de chute avant des kilomètres à la ronde. J’avais opté pour le Desert Quiver Lodge tant par sa location que pour son prix raisonnable comparé à d’autres lodges plus luxueux. Et j’ai adoré chaque minute (et chacune des deux nuits) que nous avons passé là : des bbq maison à son calme, sa sérénité et sa vue sans pareille du lever au coucher du soleil.

Road Trip | Namibie | Afrique
La journée suivante, nous avons fait ce que font tous les toutous quand ils viennent à Sossusvlei: nous avons pris notre ticket pour l’entrée du « parc » (80 N$ par pers.) pour suivre la route longue de 65km et atteindre la Deadvlei. Je pense que nous pouvons objectivement dire que nous sommes chanceux: #déjadêtreennamibie mais surtout d’avoir pu arpenter cette vallée morte sans une armada de touristes. Pour la petite histoire géographique qui va bien, la Dead Vlei est une zone qui s’est formée quand des inondations ont détourné une rivière créant un marais permettant à des acacias du désert d’y pousser. Les dunes qui l’entourent, dont la fameuse Big Daddy, ont entouré la zone et bloqué l’arrivée d’eau, les arbres symboles du lieu en sont morts. Mais on retiendra aussi et surtout que cette étendue est surtout connue grâce à l’entremise de Windows qui en a fait l’un de ses fonds d’écran les plus connus.

Road Trip | Namibie | Afrique

Road Trip | Namibie | Afrique
Brigade du kiff, bonjour ! Sans regret mais avec énormément de plaisir et d’excitation, un tour en hélicoptère au départ de Sossusvlei est un must. Dépenser oui, mais avec modération. Nous n’avons pas poussé le bouchon trop loin du découvert bancaire en faisant le « grand tour » qui inclut de dépasser les dunes pour atteindre le côte escarpée, mais nous sommes restés raisonnablement bourgeois et aventurier pour survoler les dunes qui nous entouraient. Et quelle vue #mesyeuxbrillent.

Road Trip | Namibie | Afrique

Et rejoindre le Fish River Canyon

Après en avoir pris suffisamment pleins les yeux pour quelques années, nous sommes remontés dans notre 4×4 devenu notre meilleur ami pour rejoindre le sud de la Namibie – quasi à la frontière avec l’Afrique du Sud pour découvrir l’hôtel qui m’avait tant fait rêver: le Fish River Lodge. Je l’ai même tellement aimé que je lui ai dédié un article que je vous invite à découvrir ici.
Fish River Lodge | Namibie | Hotel

Fish River Lodge | Namibie | Hotel

Finir son road trip dans le désert de Kalahari

Kalahari, c’était la bonne surprise de fin de séjour. Je devais trouver un point de chute entre Fish River Canyon et l’aéroport de Windhoek qui nous ramènerait en Afrique du Sud. J’ai un peu choisi par hasard, un peu beaucoup parce que le prix était raisonnable et surtout parce qu’il se trouvait clairement à mi-chemin de notre route. Mais quel bonheur de se retrouver dans une private game reserve, à parcourir des routes ensablées et découvrir petit à petit la faune et la flore qui nous entoure. J’ai donc pu apprécier de près les rayures des zèbres, les cornes d’un oryx et la posture d’un lémurien. Le Camelthorn Kalahari Lodge est plus que recommandé – pour un stop ou quelques jours de repos bien mérités.
Road Trip | Namibie | Afrique

Road Trip | Namibie | Afrique

 

Aucun doute que la Namibie devienne d’ici quelques années la destination touristique à ne pas manquer !